top of page

Résumé WWE SmackDown du 13/10/23


C'est la première de la saison et cela signifie que nous nous préparons pour Crown Jewel. Le show aura lieu dans environ trois semaines, il est donc temps de commencer à mettre en place la carte. À part cela, Roman Reigns est prêt à faire son retour après une absence beaucoup trop longue, ce qui signifie qu'il va avoir besoin d'un nouveau challenger.


Passons aux choses sérieuses.

Voici John Cena pour lancer les festivités. Il nous souhaite la bienvenue à la première de la saison de Smackdown... mais il est interrompu par le Bloodline (moins Jimmy Uso). Après une très longue entrée, Roman Reigns dit que si Cena ouvre son émission, il doit le faire correctement.


Reigns dit que Cena est revenu pendant que Reigns était en vacances et a commencé à se faire appeler le GOAT. Cena admet qu'il n'a pas gagné le droit de défier Reigns, mais il sait qui l'a.


C'est alors que LA Knight intervient pour saluer Reigns (avec quelques "YEAH" jetés ici et là) avant de dire que le jeu a changé depuis le départ de Reigns. Reigns demande qui pense Knight qu'il est. Knight dit qu'il est la star montante la plus rapide de l'histoire de Smackdown, mais Jimmy Uso intervient par derrière pour attaquer Knight.

Knight l'envoie au sol pendant que Cena lève les mains, comme pour dire "Knight vient de le faire tout seul". Sikoa fixe Knight pendant que Heyman implore Reigns de reconsidérer. Knight dit que Sikoa semble l'avoir défié pour ce soir, donc c'est parti, avec la promesse d'utiliser Sikoa comme une serpillière. Ils n'ont pas perdu de temps et tout a du sens, car le match principal de Crown Jewel est probablement maintenant défini.


Match 1 Pretty Deadly vs. Brawling Brutes

Elton Prince obtient un grand retour car il est ELTON STRONG. Holland emmène Wilson dans le coin pour commencer et le tabassage commence. Les dix avant-bras synchronisés sur la poitrine rendent Pretty Deadly étourdis alors que nous partons en pause.


De retour avec Wilson entrant pour attaquer Butch alors que les commentateurs parlent de la tenue de Pretty Deadly. Prince est envoyé à l'extérieur mais lui et Wilson se remontent mutuellement, permettant à Holland de nettoyer la maison.

Tout dégénère et Butch envoie Wilson au sol, pour se faire contrer par une descente sur le tablier. Holland laisse tomber Prince, qui pourrait être blessé à nouveau. Wilson vient le vérifier et la distraction permet à Wilson de donner un coup de pied à Holland à la tête. Un tombé met fin à Holland en 9:01.


Résultat officiel : Victoire de Pretty Deadly


Note : C+. Ces équipes fonctionnent assez bien ensemble et c'est agréable de voir Pretty Deadly de retour sur le ring. L'équipe est un plaisir à regarder la plupart du temps car elles sont tout simplement tellement amusantes et déjantées.

Cela dit, si nous n'obtenons pas à un moment donné une blague du genre "Elton Prince est le style fort", qu'est-ce que nous faisons même ?


Carlito est heureux d'être de retour lorsque Bobby Lashley l'interrompt. Lashley est heureux de l'avoir de retour mais Carlito veut affronter Lashley dans son premier match à Smackdown. Lashley n'est pas habillé mais voici les Street Profits pour attaquer Carlito par derrière.


La bagarre est finalement interrompue.


Après le match, Carlito est toujours examiné quand Bayley entre pour le railler.

Zelina Vega crie alors Adam Pearce organise le match tout de suite.

Roman Reigns veut savoir ce que Jimmy Uso faisait là-bas, mais Jimmy dit qu'il essayait juste d'être comme Reigns.


Cela attire l'attention de Paul Heyman, avec Reigns demandant à Jimmy s'il se prend pour le quarterback. Jimmy suggère d'aller chercher Jey, mais Reigns dit que c'est du passé. Reigns veut récupérer les titres par équipe et estime que c'est une gifle au visage tant que Jey les détient.



Match 2 Bayley vs. Zelina Vega


Le reste de Damage CTRL arrive avec Bayley. Vega se fait repousser pour commencer et Bayley l'abat d'un coude au visage.


Elle se relève et Vega réussit un crossbody mais une distraction de Iyo Sky met fin au Code Red. Vega parvient à prendre le dessus sur Sky mais se fait surprendre par un Rose Planted pour la victoire en 2:38.


Résultat Officiel : Zelina Vega remporte le match.

Après le match, la correction continue mais Charlotte accourt pour la sauver.


Voici HHH pour une grande annonce. Après avoir parlé de combien lui manquent ce genre de réceptions, HHH évoque le nombre de grands spectacles à venir. Tout commence ce soir, mais d'abord parlons d'Adam Pearce, qui est également sur le ring.

Pearce a occupé un poste ingrat pendant des années maintenant et il mérite une promotion. Par conséquent, il est désormais le Directeur Général officiel de Monday Night Raw.


Cela signifie que nous avons besoin d'un Directeur Général pour Smackdown... et voici Dominik Mysterio pour l'interrompre. Dominik parle du fait que Judgment Day s'est fait voler les titres par équipe, mais HHH n'a pas pu l'entendre.


Dominik continue à dire à quel point il est injuste d'avoir un match pour les titres par équipe ce soir alors que Judgment Day a une chance à Raw. HHH ne peut pas croire que les fans le détestent autant qu'il pensait qu'ils diffusaient ce bruit.


Si Dominik est fâché à propos d'un match de championnat ce soir, il doit parler au Directeur Général de Smackdown, donc voici M. Nick Aldis. Nous avons eu de belles présentations, avec Aldis disant qu'il est un grand fan du père de Dominik... Avec cela dit, Aldis parle de l'échange de Jey Uso, qui a amené un nouveau lutteur à Smackdown.

Dominik s'en moque et il se fait beaucoup crier dessus, même s'il menace de gifler la nouvelle star de Smackdown. C'est alors que Kevin Owens arrive pour asséner un Stunner à Dominik. Eh bien, c'était beaucoup, même si j'essaie toujours de comprendre comment le fait que Pearce passe de la gestion de deux émissions à une seule.


La Bloodline n'est pas ravi de cette nouvelle, mais Roman Reigns n'est pas content de voir Jimmy Uso sur son canapé, EN TRAIN DE BOIRE SON EAU ! Jimmy et Sikoa partent régler quelque chose.


Vidéo sur Dragon Lee.


Chelsea Green et Piper Niven essaient d'obtenir de nouveaux titres de la part de Nick Aldis, mais il a un rendez-vous avec Charlotte. Les championnes partent et Aldis dit qu'il a vu ce qui s'est passé à Fastlane.


Par conséquent, Charlotte obtient un match pour le titre féminin la semaine prochaine. Charlotte est ravie et s'apprête à partir mais tombe sur Jade Cargill. Elles se fixent intensément alors que HHH entre dans la pièce. Jade : "C'est un plaisir." Charlotte : "Ce le sera."


Match 3 Tag Team Titles: Jey Uso/Cody Rhodes vs. Grayson Waller/Austin Theory

Uso et Rhodes défendent leurs titres après avoir lancé un défi ouvert. Rhodes donne un coup de poing au visage de Waller pour commencer, mais Theory entre rapidement en action.


Une tentative de Figure Four ne fonctionne pas pour Rhodes, alors on en revient déjà à Waller. Uso entre et évite un coup de tête de Waller, qui est ensuite basculé par-dessus la corde et tombe à l'extérieur du ring. Un changement à l'aveugle amène Theory pour un backbreaker et Uso est envoyé dans le poteau alors que nous prenons une pause.

Nous revenons avec Uso qui ne parvient pas à se libérer d'un chinlock. Uso se relève contre Waller et porte un enziguri, permettant le changement à Cody.


La prise de finition de Waller, le Stunner roulant, rate sa cible, mais Theory réussit un brainbuster sur le genou pour un compte de deux. Uso est de retour et le Cody 1D suivi du Cross Rhodes mettent fin au match en 9:24.


Résultat officiel : Cody Rhodes & Jey Uso gagnent

Note : B-. Il s'agissait d'un match pour "les faire apparaître dans le show", et Rhodes et Uso remportent une belle victoire contre une équipe de milieu de tableau. Ils ne sont champions que depuis six jours et ils obtiennent déjà une belle promotion sur le chemin de leur revanche contre Judgment Day à Raw. Un match tout à fait correct et c'est agréable d'avoir un peu de catch dans le show pour changer.


Après le match, les champions s'apprêtent à partir, mais Jimmy Uso et Solo Sikoa sortent pour les défier du regard. Roman Reigns et Paul Heyman sortent également, et Nick Aldis doit intervenir pour séparer Cody et Reigns.


Voici ce qui est prévu la semaine prochaine :


Match 4 : LA Knight vs. Solo Sikoa


Ils commencent un peu lentement jusqu'à ce que Knight le renverse pour un compte de deux précoce. De retour sur pied, Sikoa le renverse d'un clothesline alors que les lumières semblent vaciller un peu. Knight revient et le fait chuter hors du ring, mais ne parvient pas à placer une suplex.


À la place, Sikoa le projette violemment contre le poteau et nous partons en pause. De retour, Sikoa obtient un compte de deux après un coude, et un belly-to-belly lui donne le même résultat. L'Umaga Attack en course connecte dans le coin et la prise de nerf est appliquée.


Debout, Knight place un coude depuis le coin, préparant un bulldog depuis la deuxième corde pour un compte de deux. Un Samoan drop donne à Sikoa deux autres comptes, mais il manque le seated senton. Knight revient avec un clothesline et le power slam suivi du LA Elbow. Jimmy Uso arrive, mais John Cena vient faire le sauvetage. Sikoa porte un Spikes à Cena, mais le BFT donne à Knight la victoire en 12:33.

Résultat officiel : LA Knight gagne


Note : B-. Knight devient de plus en plus populaire à chaque fois qu'il se produit, et c'est assez incroyable à voir. Il semble qu'il va obtenir son match pour le titre à Crown Jewel, et même s'il ne gagnera pas, ce sera un énorme événement de le voir sur une telle scène.

Pour l'instant, profitez simplement de ce qu'il fait, car il dégage une aura de star, du moins à court terme.


Après le match, Roman Reigns porte un spear à Knight et pose pour conclure le show. Au cas où vous n'auriez pas compris à quel point Knight est populaire en ce moment.



Impressions Générales :

Le show était assez bon ce soir et nous semblons avoir un main event pour Crown Jewel, bien que la lutte ait été un peu en retrait cette semaine. On avait l'impression que beaucoup de temps s'était écoulé entre le deuxième et le troisième match, et le match féminin a été plutôt rapide. Ce n'était pas un mauvais show, mais pour une première de saison, cela n'avait rien de très grandiose.


Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page