top of page

Résumé AEW Dynamite du 25/10/23




Ce soir, l'AEW nous provient de la ville adoptive de Kip Sabian, Philadelphie.


Le show à commencé avec MJF appelant Adam avant que Roderick Strong n'interrompe l'appel téléphonique. Strong essaie d'agir gentiment pour leur ami commun, Adam Cole. Ils ont ensuite montré la personne portant le masque du Diable.


MJF n'attend guère que la cloche sonne avant d'utiliser une double prise au sol sur Juice. Les commentateurs soulignent l'importance de la bague dans les grandes victoires de MJF. Il continue de frapper Robinson à l'extérieur du ring. Il est brièvement revenu sur le ring pour interrompre le compte. MJF projette Juice dans le coin du ring à l'aide d'une fronde. C'est une belle variation de mouvements, car je ne me rappelle pas l'avoir vue utilisée depuis un moment. Cela a ouvert une plaie à Juice Robinson. MJF a tenté de faire un curb stomp sur Juice sur les marches d'acier, mais le Gunn Club l'en a empêché en distrayant MJF. Juice parvient à reprendre le dessus après cela. Après une deuxième distraction, Austin donne à Juice l'écharpe de MJF pour étrangler son adversaire. MJF parvient à inverser la situation et à se libérer de la prise de Juice Robinson. Cette fois, Bryce Remsburg a vu la tricherie. MJF frappe Robinson avec un Kangaroo Kick. MJF utilise ensuite la Dynamite Diamond Ring avant de porter un Heat Seeker pour remporter la Dynamite Diamond Ring pour la cinquième année consécutive. Le Bang Bang Gang attaque après le match. The Kingdom sort pour aider MJF, mais leur aide est à peine nécessaire. Les véritables sauveurs de MJF sont The Acclaimed. Après quelques promos inutiles et des paroles blessantes envers Max Caster, MJF met fin à tout cela en fermant les ciseaux de Max. Sur la rampe, Omega annonce son affrontement contre MJF lors de Collision ce samedi.


Bien que ce ne soit pas l'Arène 2300, c'est agréable de voir l'accueil chaleureux réservé à RVD à Philadelphie. Le match commence avec Alex Reynolds subissant un retournement au sol par Hook. RVD entre en jeu rapidement. Reynolds étiquette ensuite John Silver. RVD exécute un monkey flip sur Silver. Lorsque John Silver remonte sur le ring, lui et RVD se fixent du regard pendant un long moment. Evil Uno intervient dans le match en tenant la jambe de Hook. Cela permet à Johnny Hungee de prendre l'avantage et d'entamer une attaque contre Hook. Ce dernier parvient à faire un changement brûlant avec RVD. RVD prend le contrôle. Rolling Thunder résume sa rafale d'offensives. RVD réalise un northern lights suplex et tente un tombé sur Alex Reynolds qui n'était pas l'homme légal. Hook entre pour infliger à John Silvers quelques coups de poing au visage. Van Terminator sur Evil Uno alors qu'il essaie de frapper RVD avec une chaise. Hook fait tapoter Silver avec un red rum.

J'ai vu un tweet d'Impact plus tôt dans la journée qui disait que Sting, Ric Flair et Dusty Rhodes sont les seuls à avoir détenu le "ten pounds of gold" et la "big gold belt". Quant à ce qui se passe sur le ring, Darby et Tony sont là pour écouter Sting remercier plusieurs personnes qu'il avait oublié de remercier la semaine dernière et affirmer que Darby est son meilleur partenaire en équipe. Tony Schiavone rend hommage à Sting pour avoir mis la lutte sur la carte de TBS il y a 35 ans. Tony Schiavone présente ensuite le cadeau spécial de Tony Khan, qui s'avère être Ric Flair. En quoi est-ce un cadeau ? Leur étreinte me rappelle la dernière Nitro où ils ont conclu le spectacle par une étreinte. Ric Flair mentionne qu'il veut "prendre le chemin" avec Sting jusqu'en mars. Ensuite, Christian fait son entrée. La deuxième partie la plus importante est qu'un match en trio a été programmé pour Full Gear. Je serais vraiment furieux si le dernier membre de l'équipe de Darby Allin et Sting était Ric Flair, car il a déjà eu tout un événement appelé "Le Dernier Match de Ric Flair".


Renee semble se demander si Jericho approche de la fin de sa carrière de lutteur, surtout après avoir subi une violente agression de la part de Will Hobbs il y a deux semaines. Jericho affirme qu'il est temps de réfléchir. Il prévoit d'appeler des amis qui sont plus imposants que Hobbs.

Je vais être honnête ici, je ne suis pas très enthousiaste à propos de ce match. J'apprécie l'Elite, mais pas tellement leurs adversaires. Nick Jackson et Brother Zay commencent le match. L'Elite prend rapidement le contrôle de ce match rapide. Ensuite, c'est une bataille entre les Matts avec les échanges de relais suivants. Matt Hardy réussit un side effect tôt dans le match. Zay plonge hors du ring avec un saut en tornade. Il retourne sur le ring pour se moquer des Young Bucks avec Matt Hardy. Matt Jackson parvient à faire un northern lights simultané sur Matt Hardy et Zay. Jeff n'a vraiment fait que quelques mouvements depuis le tablier. Hangman tente de faire un Deadeye en roulant, mais à la place, nous assistons à un "silly string". Zay montre vraiment pourquoi il est un lutteur de premier plan ce soir, en réussissant certains de ses mouvements. L'Elite conserve le titre après un BTE Trigger. Après le match, Swerve fait une promo un peu bizarre contre Page à l'intérieur de la salle. Adam Page s'enfuit de l'arène comme s'il pouvait se rendre à Aaron's Creek, en Virginie. Ridicule. Avant le match pour le titre féminin, ils ont annoncé que Hangman avait quitté le bâtiment.



Rene et Adam Copeland sont en coulisses. Adam promet de ne pas se battre avec Christian. Darby dit à Adam de ne pas être stupide et que c'est "tuer ou être tué". Sting mentionne qu'il avait des œillères lorsqu'il faisait équipe avec Lex Luger et qu'Edge doit les retirer

Shida s'attache et pousse Soho vers les cordes. Soho parvient à renverser la situation et à prendre le contrôle. Le match démarre lentement, ce qui constitue une agréable variation par rapport aux autres combats. On dit souvent que la variété est le sel de la vie, ou quelque chose comme ça. S'en suivent une série de tombés enroulés. Shida parvient à atteindre Soho avec un high knee. Après un tombé infructueux, Ruby retire le coin moyen du ring puis incrimine Shida avec une bombe de peinture en spray. Cependant, cela ne fonctionne pas pour une disqualification car la championne a l'avantage de l'absence de disqualification. Shida se dégage d'un "Destination Unknown". Elle porte un "Katana". Ruby résiste. Shida pousse Soho dans le coin exposé avant d'enchaîner avec un autre "Katana" pour la victoire. Toni Storm, intemporelle, fait son entrée avec son nouveau majordome Luther.


Samoa Joe interrompt un segment de MJF. Joe promet d'être son atout si on lui accorde un match revanche pour le Championnat du Monde poids lourds. J'adore avoir autant de prétendants crédibles.

Le match principal marque les débuts à Dynamite de Kazuchika Okada.


Okada est probablement le meilleur lutteur japonais actif. Les pièces qui tombent sont aussi emblématiques que le verre brisé pour Stone Cold Steve Austin. Danielson déchire un morceau de l'argent d'Okada en deux. Dans son premier match contre Orange, Danielson met rapidement Cassidy à terre. Claudio et Okada entrent tous deux dans le ring et s'affrontent. Castagnoli a l'avantage de la force, tandis qu'Okada mise sur la ruse et la vitesse. Okada prend le dessus lors des échanges de coups avant de passer le relais à Clementine. Claudio Castagnoli bat finalement Orange Cassidy. Enfin, ce que nous attendions toute la soirée : Kazuchika Okada et Bryan Danielson sont en lice dans le match. Les deux hommes échangent des coups puissants. Claudio attrape le coup orange et enchaîne avec le Giant Swing. Puis, à partir du Giant Swing, Claudio passe à un Scorpion Death Lock. Okada brise la prise. Okada fait un drop kick sur Danielson. Le problème, c'est qu'il était dans le mauvais angle. Okada et Randy Orton ont les meilleurs drop kicks. Claudio fait le tombé sur Orange Cassidy pour la victoire. Okada a-t-il encore blessé Danielson ? Le Dragon Américain se tient la mâchoire et reçoit des soins médicaux. Les commentateurs disent qu'Okada se moque de Danielson, mais cela semble plus de l'inquiétude. Hook est là pour une raison quelconque. On dirait que cela prépare le terrain pour Hook contre Yuta.


World's End sera le premier PPV de l'AEW à New York. Il marquera également la fin de l'année pour l'AEW en matière de PPV.


Les points forts de cette soirée sont tous les talents légendaires. Je ne m'attendais pas à voir Ric Flair ici. C'est toujours un plaisir de voir Okada en action.

RVD sur un ring c'est également agréable.

Comments

Rated 0 out of 5 stars.
No ratings yet

Add a rating
bottom of page